Informations relatives à la Covid et la gestion d'une location

Date de mise à jour : 30 avril 2021 (Décret non publié à ce jour) 
Les informations de cette page sont mises à jour régulièrement. 

****

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé, dans un entretien à la presse régionale, un déconfinement en quatre étapes progressives, du 3 mai au 30 juin 2021, conditionnées à la situation sanitaire dans chaque département. 
 

Première étape : 3 mai 2021 
Fin des attestations et des restrictions de déplacement. 
Couvre-feu maintenu jusqu'à 19h

Deuxième étape : 19 mai 2021 
Couvre-feu repoussé à 21h

Troisième étape : 9 juin 2021 
Couvre-feu repoussé à 23h

Quatrième étape : 30 juin 2021 
Fin du couvre-feu. 
 

Ces mesures nationales pourront être tempérées par des « freins d’urgence » dans les territoires où le virus circule trop : 

  • taux d’incidence supérieur à 400 infections pour 100 000 habitants ; 
  • augmentation brutale du taux ; 
  • risque de saturation des services de réanimation. 

L’ensemble de ces mesures seront précisées dans le cadre d’une « grande phase de concertation » (parlementaires, partenaires sociaux, professionnels des secteurs et élus des territoires) sur l’agenda et les protocoles de réouverture. 
Ce travail donnera lieux à une présentation en détail par le Premier ministre au cours de la semaine du 10 mai 2021. 

****

We Peps rappelle, conformément à l’article 1 et l’annexe 1 du Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 les obligations suivantes :

Afin de ralentir la propagation du virus, les mesures d'hygiène définies en annexe 1 au présent décret et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d'au moins un mètre entre deux personnes, dites barrières, définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance.

Les rassemblements, réunions, activités, accueils et déplacements ainsi que l'usage des moyens de transports qui ne sont pas interdits en vertu du présent décret sont organisés en veillant au strict respect de ces mesures. Dans les cas où le port du masque n'est pas prescrit par le présent décret, le préfet de département est habilité à le rendre obligatoire, sauf dans les locaux d'habitation, lorsque les circonstances locales l'exigent.